Récit de stage : activer un symbole dans la géobiologie multidimensionnelle

22 juin 2017 | Articles

Nous étions à la fin de la 2eme journée du stage sur la géobiologie. Les participants, hyper motivés, avaient appris au cours du week-end à interagir avec les phénomènes géobiologiques, avec les êtres de la nature, à équilibrer leur lieu de vie à distance, et nous profitions de la fin du stage pour les encourager à trouver par eux-mêmes des solutions face à certains défis rencontrés. En l’occurrence, ils étaient confrontés au rayonnement électromagnétique d’une box internet. Fallait-il réduire son émission, transformer la qualité de celle-ci et comment faire ? Car l’énergie électromagnétique est très puissante et nous ne sommes pas très favorables aux protections et autres “boucliers énergétiques”, qui présupposent que les phénomènes naturels sont des ennemis dont il faudrait se protéger.
Après quelques essais infructueux, contrôlés au moyen des baguettes de géobiologie, Tiphaine reçoit l’image d’un symbole à dessiner et à poser sur la box ! On le pose, visualise sa fusion au sein de la machine mais rien ne change… C’est alors à mon tour de recevoir une vision : on me montre que tout symbole ne devient opératif qu’une fois activé, et on me montre comment faire. C’est le même principe que pour une médaille sacrée que l’on fait bénir pour lui « donner vie » et lui permettre d’exprimer ce pourquoi elle a été conçue. Et là… ça fonctionne parfaitement : le rayonnement de la box est réduit des 4/5emes ! Magique, non ? Là je crois qu’on peut le dire et on prend vraiment conscience que la géobiologie, pour être complètement opérative, doit être abordée dans toutes ses dimensions. Nicolas Keller. Le 22-06-2017

Découvrir nos vidéos

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

recevez notre video pour contacter votre guide personnel

Obtenez notre vidéo pour CONTACTER VOTRE GUIDE PERSONNEL !

Et recevez notre newsletter pour suivre notre actualité

Vous êtes bien inscrit. Saluez votre guide de notre part !