S’enraciner pour monter, ou bien l’inverse ?

15 février 2017 | Articles

J’ai longtemps entretenu une croyance : pour accéder à la spiritualité il est nécessaire en premier lieu d’installer sa stabilité dans la matière, de développer les chakras du bas avant ceux du haut. Il est nécessaire d’être bien ancré sur Terre pour s’envoler ensuite en toute sécurité. Ca se tient, non ? Et j’ai tout un tas d’arguments pour étayer cela. De plus, il s’agit de la théorie généralement acceptée en Qigong. Pour moi ça fonctionne bien. Ma sœur Tiphaine a suivi l’exact opposé et ça a marché aussi. La théorie qui sous-tend son chemin est liée au Yoga : développer en premier lieu la spiritualité et les chakras du haut du corps permet d’ouvrir ensuite en toute sécurité les centres du bas. Le but est d’être en capacité de gérer sereinement l’énergie liée aux premiers chakras. Ca se tient aussi. Pour soutenir cette théorie je dois confesser que le développement un peu trop passionné de mon Dan Tien (centre énergétique situé sous le nombril, très lié à la vitalité) a entraîné chez moi quelques désagréments physiques. En fait, c’est toujours pareil : les dogmes ont été posés par des personnes qui ont trouvé une voie de développement qui leur convenait personnellement. Empruntez votre propre voie à fond, celle qui vous appelle, sans vous laisser perturber par les diverses théories. Vous aboutirez au même résultat : les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.
Nicolas Keller. Le 15-02-2017

Découvrir nos vidéos

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

recevez notre video pour contacter votre guide personnel

Obtenez notre vidéo pour CONTACTER VOTRE GUIDE PERSONNEL !

Et recevez notre newsletter pour suivre notre actualité

Vous êtes bien inscrit. Saluez votre guide de notre part !