En partageant nos expériences avec Tiphaine, il m’est apparu qu’un éclaircissement était nécessaire par rapport à la condition dans laquelle vivent nos être chers décédés.
Ceux qui sont montés dans la lumière vont bien, très bien même. Le premier message qu’ils donnent à quelqu’un resté sur terre est presque invariablement le même : « Je vais bien, je t’aime ».

Tiphaine me parlait de l’incompréhension qu’ils entretiennent par rapport à nos sentiments. Pour eux, rien n’a changé. S’ils nous aimaient, ils nous aiment toujours ; il y a une continuité.

La mère aimante continue à aimer son enfant resté sur Terre et le mari attentionné continue à veiller sur son épouse devenue veuve.

Lorsqu’un décès vient frapper dans notre vie, il est naturel de souffrir de la perte de l’être aimé. Absence, manque, le fait de se sentir seul… autant de changements souvent douloureux.

Contacter un defunt : Faire son deuil

Faire son deuil signifie accepter et intégrer le changement pour aller vers un nouvel équilibre. C’est douloureux, pénible et souvent long. Mais s’il vous plaît, ne cherchez pas à oublier l’être reparti le premier, à entretenir un souvenir figé de lui. Il est toujours là, à vos côtés, essayant souvent de vous faire savoir que tout va bien.
Pensez à lui, entrez en contact avec son énergie, et ressentez les sentiments qui apparaissent : amour, joie, bienveillance… A coup sûr cela ne vient pas de vous qui êtes dans la peine ! Nul besoin de parler : le langage du cœur est le plus direct et le plus puissant.

Contacter un defunt : La présence d’un etre cher

Nous pouvons sentir fortement la présence d’un être cher décédé durant quelques semaines, le temps qu’il intègre son nouvel état et change de plan vibratoire. Ensuite il est toujours à nos côtés, mais un peu moins dense, un peu plus dur à sentir, un peu plus loin peut-être.

S’il vous plaît, pensez à vos proches décédés car ils pensent à vous, à votre anniversaire ou votre anniversaire de mariage.
Partagez avec eux les bons moments que vous passez, invitez-les mentalement dans les événements heureux de votre existence : un repas avec des amis communs, un splendide coucher de Soleil qui vous touche profondément, un Noël en famille… Soyez heureux et sentez que la soi-disant personne défunte est en train de rire avec vous, de se réjouir avec vous.

Conclusion

Si vous leur parlez, ils vous entendent. Si vous demandez leur présence, ils sont là. Vérifiez : leur amour est toujours là, peut-être même encore plus puissant.
S’il vous plaît (ils insistent), entrez régulièrement en contact avec eux, parlez-leur, souriez-leur, ça les rendra heureux de vous savoir moins perdus et désemparés.

Nicolas Keller. 27-09-2016

Découvrir nos vidéos

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

recevez notre guidance pour contacter votre guide personnel

Obtenez notre guidance pour CONTACTER VOTRE GUIDE PERSONNEL !

Et recevez notre newsletter pour suivre notre actualité

Vous êtes bien inscrit. Saluez votre guide de notre part !